Archives pour juillet 2006

Exposition de Sadko et de Vlad au Musée de Guéthary du 17 juillet au 2 septembre

Mardi 11 juillet 2006

Le carton d’invitation :
Sadko invitimg Sadko invittxt

A gauche, VLAD : Le Labyrinthe
A droite, SADKO : Les Ambassadeurs

L’exposition du Musée de Guéthary, au Pays basque, associe pour la première fois les œuvres de SADKO à celles de son frère VLAD (Vladimir). Une exposition à deux voix sous le titre de PROMENADES INTERIEURES.
SADKO y dessine l’espace, associant la sculpture, souvent murale, à la gravure et à la couleur en transparence. Ses personnages à la silhouette menue projettent leurs ombres et évoluent dans un monde de rêve, de poésie et de spiritualité.
VLAD travaille le bronze et développe lui aussi ses sculptures graphiques dans l’espace. La figure humaine est au centre de son univers et à travers elle, le rythme et le temps.

Musée de Guéthary
Parc municipal Saraleguinea
64210 Guéthary
Tél. : 05 59 54 86 37

Sadko à la Galerie de Buci

Samedi 1 juillet 2006

Jusqu’au 13 juillet 2006, exposition de Sadko à la Galerie de Buci.

Lydia Harambourg in La Gazette de l’Hôtel Drouot – juin 2006 :

Apnées-envols
Quels sont ces petits personnages perdus dans l’espace qu’ils tentent de conquérir ? Funambules, ils avancent sur des ramures d’arbres ou bien se sont arrêtés sur les barreaux d’un échelle, assis entre ciel et terre. Leur ombre portée finit de les fondre dans un anonymat qui renforce l’idée de permanence et d’intemporalité, aussi aléatoire que leur trajectoire. Pétris dans la cire avant d’être fondus, ils attestent une apparente fragilité dans un hiératisme questionnant la démesure de l’univers.

sadko-artiste-sculpteur-promenade3 sadko-artiste-sculpteur-terre2

Depuis, ces “philosophes” en bronze ont conquis la planète des plaques de Plexiglas. Au dessin gravé s’ajoute aujourd’hui la couleur. Des taches audacieuses immobilisent différemment l’espace, piégeant la lumière dans la couleur à la façon d’un vitrail. A cette dynamique nouvelle, se confronte le héros en train de faire l’apprentissage d’une traversée du miroir. Animé d’un sentiment conquérant, le voilà prêt à braver les épreuves sur de nouveaux territoires. Chez Sadko, le dessin cohabite naturellement avec la sculpture. En suggérant le mouvement, les balayages colorés, posés d’un pinceau lyrique, introduisent une sérénité nouvelle. L’Éden n’est pas loin pour ce nouvel Adam.

Galerie de Buci
73, rue de Seine – Paris VIe
Tél. : 01 43 26 53 22