Archives pour janvier 2014

Informations 2014

Mardi 14 janvier 2014

dialogue-ciel Silencieusement et imperceptiblement ses œuvres instaurent un dialogue avec l’originel et l’essentiel, dans langage épuré et poétique qui interroge le passage du temps et notre présence au monde Son cheminement artistique nous transporte dans cette vitalité originelle qui résonne comme une ode élémentaire, un chant premier. (Véronique Cochois)

Sadko présente, quant à lui, des personnages déambulant en équilibre. Des bronzes d’une précision chirurgicale et d’une poésie calligraphique. Des personnages, entre ciel et terre, soustraits à la pesanteur et qui évoluent dans des environnements qui dépassent largement sa mesure, mais auxquels il donne un sens et une âme. Des funambules parcourant des voies aux lignes fuyantes ou navigant dans des espaces ouverts et mouvants. (gg)
SUR LA LIGNE DU TEMPS
COLLECT, Avril 2013 Liège

Les œuvres de Sadko nous suggèrent l’approche poétique d’un jeu où l’homme dialogue avec lui-même et la nature pour une tentative d’éternité. (Lydia Harambourg)

Ange-papillonSes oeuvres s’élèvent, légères et fortes à la fois, fermement dessinées dans le bronze, ouvrant un espace qui se prolonge bien au-delà de leurs propres dimensions. Par l’affinement du matériau et le dépouillement des formes, il atteint un maximum d’expression… Il aime le bronze pour sa plasticité, sa finesse et la richesse de ses patines… La matière est moins importante que le vide. (Robert Fageon)

Nuages

Son œuvre s’est enrichi de nombreuses peintures, souvent en résonance avec l’univers de ses sculptures. Récemment des paysages sont apparus. Ce sont des paysages, des ciels de crépuscule et des forêts, en gammes de gris. Pas des paysages et des ciels réels mais des représentations mentales, symboliques. La figure humaine en est absente, mais ils sont habités, ou plutôt vivants. De petites pastilles colorées en suspension dans l’espace et des embrasements de couleur leur donnent la vie. Ces interventions colorées sur les fonds en grisaille transforment complètement le sens des paysages inertes. Par leur couleur, elles impriment une atmosphère, et par leur disposition, une étrangeté qui renvoie ces paysages dans un monde virtuel et poétique. Ils deviennent les représentations métaphoriques de nos pensées.

Foret_1 Foret_2 Foret_6